Wikia

Gagapedia

La Presse (newspaper)

4,612pages on
this wiki
Talk0

Lady Gaga enfant de la pop (Lady Gaga child of pop) (February 21, 2009)Edit

Written by Émilie Côté
LaPresse

Photo Reuters by Candice Lawler.

Poker Face, Just Dance. Deux grands succès radio, et un disque, The Fame, qui flirte avec le sommet des palmarès. Pour Lady Gaga, qui écrit ses chansons depuis l'âge de 13 ans, cette gloire suit des années de dur labeur à chanter dans les bars. En attendant son passage au Métropolis à la fin du mois de mars, faites connaissance avec la chanteuse et le personnage. Pour Lady Gaga, la pop, c'est du sérieux.

Soyons honnêtes. Avant cette entrevue avec Lady Gaga, la chanteuse était à nos yeux une version «club» de Britney Spears et Jessica Simpson. Eh bien! non. La jeune femme sexy et provocante a du Gwen Stefani et même du David Bowie dans le sang!

Les performances de Lady Gaga sont flamboyantes et très théâtrales. Si on lui doit aujourd'hui deux des plus récents grands succès radiophoniques - Just Dance et Poker Face - la jeune femme de 22 ans a fait ses débuts dans les bars underground de New York.

«Quand j'ai signé avec Def Jam (Universal) à 19 ans, c'était à cause de ma base de fans dans le Lower East Side. Il y avait un buzz autour de moi», raconte-t-elle.

Mais Lady Gaga s'est fait virer par Def Jam, pour ensuite être repêchée par Interscope. Entre-temps, elle a écrit des chansons pour d'autres artistes, dont Britney Spears, les Pussycats Dolls et les New Kids on the Block.

Lady Gaga est une pure enfant de la pop et du glam. Dans la pochette de son disque, elle remercie David Bowie, Prince et Madonna. Extravagante, Lady Gaga aime se déguiser, se voiler le visage ou encore se dessiner des flammes autour de l'oeil. Toute sa mise en scène est savamment calculée. Son nom est un clin d'oeil à la chanson Radio Gaga de Queen. C'était une idée de son mentor, le producteur Rob Fusari.

Pop et théâtrale

Si sa musique est somme toute assez convenue dans le genre - mais très efficace -, Lady Gaga est plus qu'une chanteuse; elle joue un personnage.

La pop est «une culture» pour laquelle elle a un immense respect. «J'ai commencé à écrire des chansons à 13 ans. Je n'ai jamais arrêté depuis et j'ai toujours tenté de développer une nouvelle sorte de pop», explique-t-elle.

Stefani Joanne Germanotta (de son vrai nom) aime marier performance et musique comme le faisaient Bowie et Mercury. Mais à une certaine période, l'union des deux formes d'expression n'était pas une évidence pour elle. «Je faisais du théâtre et j'écrivais de la pop. Je voulais trouver une façon de mélanger les deux passions que j'avais. D'un côté, on me disait que j'étais trop pop, de l'autre, on me disait que j'étais trop théâtrale. J'avais de la misère à asseoir tout ça, jusqu'à ce que je me dise: fuck it, je vais le faire à ma manière.»

Mais être provocante et chanter de la musique pop en faisant des performances artistiques deuxième degré ont plu aux hipsters de New York. «Aujourd'hui, ma compagnie de disques aime de moi ce dont on avait peur au début, dit Lady Gaga. Il y a aussi la communauté gaie qui aime beaucoup ma musique, souligne-t-elle. Tout cela amène du lifestyle à ma musique. Mon album n'est pas juste six singles.»

Pour Lady Gaga, la pop n'est pas qu'un style musical. C'est un mode de vie qui est un mélange de mode, d'art et d'attitude, un peu comme c'était dans les années 80. Selon elle, la culture hip-hop a fait de l'ombre à la culture pop au début des années 90. Mais pas de façon négative. «Le hip-hop représentait tellement de style, de coeur et de passion pour la communauté noire», illustre-t-elle.

Écrire un hit

La musique, c'est du sérieux pour Lady Gaga, que ce soit quand elle écrit des chansons pour elle ou les autres. «Ce n'est pas différent. Quand je m'asseois pour écrire une chanson, mon intention est toujours d'écrire un hit. Mais quand vient le temps d'écrire pour les autres, j'ai un sentiment de liberté car je ne dois pas interagir avec ma propre conscience.»

New York est aussi au coeur de la démarche artistique de la jeune artiste, où elle a été élevée dans la tradition d'une famille italienne. «Je suis née et j'ai grandi à Manhattan. Ça inspire toutes les facettes de ma musique et de mon style. Il y a un sentiment très spécifique propre à New York. The Fame, le titre de mon album, est vraiment le reflet de l'attitude de mes jeunes amis artistes et moi dans la ville.»

Bavarder avec la jeune chanteuse impressionne de par la confiance qu'elle dégage. Lady Gaga n'est pas une starlette qui n'a aucun raisonnement sur son art. Même si sa pop dance ne révolutionne pas les pistes de danse, sa démarche artistique est forte et inspirée, soutenue par des tubes qui échauffent les foules. Sa culture musicale est également vaste et curieuse. «Autant, j'ai l'air à la mode des années 70 et 80, je peux monter sur la table et chanter n'importe quels vieux standards de jazz.»

Malgré ses 22 ans, ne parlez pas de succès rapide à Stefani Joanne Germanotta. Elle vous répondra: «Je fais ça depuis que j'ai 13 ans!».

L'artiste veut que son succès devienne commercial, sans toutefois déplaire au public underground. «Le fait que les hipsters aiment ma musique, c'est le coeur et l'âme de ce que je fais», dit-elle.

Interrogée sur sa venue à Montréal, la jeune femme nous a par ailleurs répondu parfaitement dans la langue de Molière. «J'ai étudié le français six ans à l'école. C'est une belle langue.»

Lady Gaga sera en spectacle au Métropolis, le samedi 28 mars, et sur le plateau de Star Académie, le lendemain. Un spectacle de Lady Gaga, c'est comment? «Mon show est une comédie musicale pop art qui conviendrait au musée du Louvre. Durant chaque prestation, mon but est que le public se dise: «je suis fucking cool d'être ici présentement.»»

Compris?

Lady Gaga sera en spectacle au Métropolis, le samedi 28 mars, et sur le plateau de Star Académie, le lendemain.

Around Wikia's network

Random Wiki